Nos tutelles 

 
Bordeaux Montaigne Logo2 CNRSfilaire grand

Notre LabEx 

 
LOGO LASCARBX SITE logoPACEA

 

UMR IRAMAT-CRP2A

halshs

 Logo Ausonius Editions

Les sociétés dans la péninsule Ibérique : cultures, échanges, normes, de la Protohistoire à la fin du Moyen Âge

 

 

   
 MAQUETTE  SOCIETES

 

 

Coordination :
François CADIOU, PR histoire romaine  mail
Yann DEJUGNAT, MCF histoire médiévale   mail

L’axe de recherche sur l’histoire et la culture matérielle de la péninsule Ibérique est issu d’une longue tradition de l’Institut Ausonius. Celle-ci s’est dernièrement approfondie et diversifiée par la prise en compte de perspectives diachronique et spatiale toujours plus larges. Sa vocation est donc, plus que jamais, de favoriser l’émergence de projets transversaux et pluridisciplinaires. Dans ce cadre, l’accent est mis sur l’étude des sociétés qui ont coexisté ou qui se sont succédé dans l’espace considéré. Ce choix s’explique pour plusieurs raisons. D'abord, l'Histoire démontre largement que la péninsule Ibérique fut, à toutes les époques, un lieu de rencontres et de confrontations : selon les périodes elle s'est plutôt insérée dans un espace méditerranéen (culture ibère, empire romain), ou continental (peuples indoeuropéens, royaume wisigoth), tout en étant aussi parfois tournée vers l'Orient (monde phénicien, périodes islamiques) ou encore étroitement liée au Maghreb (empires berbères). A différents moments, le Tage, le Tibre ou bien l’Euphrate ont ainsi marqué son horizon. Son histoire constitue donc nécessairement, aujourd’hui, un carrefour scientifique où doivent se rencontrer et s'associer des spécialistes venus de tous les champs disciplinaires. Par ailleurs, l’histoire sociale, au sens large, se situe à la croisée des travaux menés de longue date par les chercheurs rassemblés dans cet axe, qu’ils soient archéologues, historiens ou spécialistes des textes. La thématique intègre donc l’ensemble des aspects permettant de comprendre, dans leur diversité, le rapport des sociétés avec les espaces et les territoires, les modalités de leur organisation et de leur structuration interne, mais aussi celles des interactions et des influences mutuelles qui ont marqué leur développement historique sur la longue durée. Il s’agit notamment de mettre en évidence l’évolution des réseaux qui, au cours des siècles, ont structuré la péninsule Ibérique, tout en la connectant à différents espaces.


Dans cette perspective, il est essentiel d’insister sur la question des sources et des problèmes de méthode qui s’y rapportent, illustrés par exemple par le rapprochement toujours délicat, bien que nécessaire, entre données textuelles et traces matérielles, dès lors que les unes et les autres existent et peuvent se compléter. Très souvent envisagées différemment selon les périodes et les traditions académiques propres à chaque discipline, ces questions fondamentales ne peuvent que bénéficier de la confrontation suscitée par une recherche pluridisciplinaire. Une place particulière doit être faite aux sources normatives qui se multiplient avec l’usage de l’écrit jusqu’à devenir très abondantes au cours du Moyen Âge. Fondée ou non sur le recours à l’écrit, l’élaboration de la norme, conçue comme une expression vivante des sociétés qui la produisent et qui s’y reconnaissent, constitue un volet important de la réflexion, car celui-ci associe valeurs sociales, catégories juridiques et représentations culturelles, trois des grandes approches autour desquelles se structurent les différents projets, en cours ou à venir. On comprendra par conséquent que l’orientation générale de cet axe se situe dans une perspective diachronique résolument décloisonnée, dynamique et comparatiste.

 

Projets en cours
Étude des ateliers céramiques du Mas de Moreno (Foz-Calenda, Teruel) : nouvelles techniques, alphabétisation, et latinisation  voir

Ressources Arabes Pour l'Archéologie (RAPA)  voir

Séminaire international de formation avancée "CPIM : Les cultures politiques dans la péninsule Ibérique et au Maghreb (VIIIe-XVe siècle)" (porteur: Yann Dejugnat ; financement: projet LaScArBx, AAP6, volet formation, 2017-2019)  voir

Projets achevés

La guerre et ses traces. Conflits et sociétés en Hispanie à l'époque de la conquête romaine (IIIe-Ier s. av. J.-C.)  voir

Enseignement et diffusion du patrimoine archéologique commun. Formation des étudiants en Archéologie et Patrimoine des Universités de Bordeaux 3 et Saragosse    voir