Nos tutelles 

 
Bordeaux Montaigne Logo2 CNRSfilaire grand

Notre LabEx 

 
LOGO LASCARBX SITE logoPACEA

 

UMR IRAMAT-CRP2A

halshs

 Logo Ausonius Editions

Les Humanités numériques à ausonius

 LOGO ausoHNum

L'ordre du monde. Pouvoirs, dynamiques, contrôles dans les sociétés anciennes et médiévales

 

 

MAQUETTE  ORDRE  

 

 

 

Coordination :
Martine CHARAGEAT, MCF histoire médiévale   mail
Marie-Pierre CHAUFRAY, chargée de recherche CNRS   mail

L'axe est volontairement défini de façon très large afin d'accueillir tous ceux qu'intéressent les systèmes d'encadrement des sociétés aux temps anciens et médiévaux. La périodisation se veut donc très ouverte ; il n'y a guère de butoir en amont, du côté des protohistoriens, naturellement bienvenus, mais aussi des préhistoriens attentifs à l'apparition et à la structuration de groupes primaires et au contrôle des territoires. En aval, notre horizon n'est borné que par les débuts du monde moderne, traditionnellement placé à la charnière des XVe et XVIe siècles. Dans cette très longue durée, l'espace pris en considération ne veut connaître d'autre limite que celle où peut se porter le regard de l'historien soucieux de comprendre la nature comme le fonctionnement et l'évolution des modèles d'ordonnancement et de gestion des organisations humaines.

L'angle d'attaque privilégié est celui de l'analyse des structures d'autorité et de contrôle, quels que soient leur forme et leurs agents, et des relations que ces structures entretiennent, à différentes échelles, avec les groupes et les individus considérés, aussi bien dans leur rapport spécifique à l'autorité que dans le cadre de leurs activités économiques et sociales, ou de leurs expressions religieuses. Bien des aspects entrent dans le champ parmi lesquels on évoquera pêle-mêle les processus de structuration territoriale, l'activité normative et la formation d'un savoir et de pratiques propres au pouvoir, ses formes de représentation matérielles et symboliques, et aussi celles de ses exécutants, le contrôle qu'il exerce et celui qu'il s'impose à lui-même, la violence d'État et la brutalité sociale, les réseaux de protection et les voies de recours et de négociation, le droit des gens, les formes de résistances, les modèles d'intégration, la recherche du consentement, les processus d'acculturation, ainsi que le domaine des finances publiques et de la fiscalité, comme celui des intérêts privés et de l'organisation des marchés et des transferts. En bref, rien de ce qui touche à la façon dont les hommes, leurs activités et leurs esprits, sont englobés dans la vaste sphère des puissances n'est étranger à notre réflexion.

Si le premier but de l'axe L'ordre du monde est d'héberger l'ensemble des projets de recherche ressortissant à cette thématique générale et de la promouvoir au sein du laboratoire, les membres d'Ausonius qui s'y rattachent ont aussi le souci de développer une vie intellectuelle qui lui soit propre, à travers l'organisation de temps d'échanges et de débats et la réalisation de projets scientifiques et éditoriaux communs. Enfin, les participants se donnent aussi pour objectif de contribuer à la formation en associant les étudiants de master et de doctorat à la réflexion, aux projets et aux travaux communs, de façon à ce que les thématiques développées dans le cadre de l’axe puissent s’inscrire dans la durée et trouvent une visibilité qui soit aussi académique.
Présentation de l'axe

 

Projets en cours
Des justices et des hommes : peine de mort, gibets et bourreaux en Europe (Moyen Âge - XXevoir

Les marchés dans le monde antique : concepts, conceptions et réalités  voir

Projet Illyricum  voir

Fiscalité et politique dans l'Empire romain  voir

La Corse et ses relations avec la péninsule italienne, VIe siècle a.C. - Ve siècle p.C.  voir

Justice et fourches patibulaires : lieux d’exécution, d’exposition et d’inhumation des corps des condamnés à mort (Moyen Âge-Époque Moderne)  voir

 

Projets achevés
La vie de l'État dans le monde romain  voir

La gouvernance entre contestation et médiation : la souveraineté négociée en justice de l'Aquitaine à l'Espagne, XIIIe-XIXe siècles  voir