Nos tutelles 

 
Bordeaux Montaigne Logo2 CNRSfilaire grand

Notre LabEx 

 
LOGO LASCARBX SITE logoPACEA

 

UMR IRAMAT-CRP2A

halshs

 Logo Ausonius Editions

Colloques et journées d'études

         

​​​​​

2017

 

DES HOMMES ET DU FER EN AQUITAINE. XVIIIe - XXe siècles
Colloque, exposition, spectacle...

les 19 et 20 mai 2017 - Pavillon de Marquèze - Sabres (40)

AFFICHE HOMMES FER   

Des milliers d’Aquitains ont travaillé et vécu dans et par les forges/fonderies. Produire du métal et le travailler est une activité très ancienne, qui a duré jusqu’au XXe siècle.
Il s’agissait de fabriquer des armes, ainsi que des objets de la vie courante tels que marmites, pompes à eau, etc. Tout un « savoir-fer »  aujourd’hui disparu, dont la mémoire est à refondre, à travers les arts et l’histoire des techniques. Pour obtenir du fer, il fallait réunir les ressources locales, dans une autonomie du territoire : le minerai (par exemple la garluche dans les Landes) et le charbon de bois. L’énergie des retenues d’eau animait les soufflets et outils pour forger, celle du feu permettait de faire fondre et couler la fonte. Mais il fallait aussi l’énergie des hommes, dirigeants ou employés comme mineur, charbonnier, fondeur, ingénieur. Au milieu du XVIIIe siècle, l’artisanat est remplacé par des établissements industriels, plus mécanisés, avec de nouveaux rapports entre hommes, des bouleversements par rapport au temps et au travail. Cette histoire permet d’aborder des sujets au cœur de l’actualité : ressources du sous-sol, énergie renouvelable, autonomie des territoires, conditions de travail. Le colloque « Des hommes et du fer » vous propose de découvrir l’histoire moderne de la métallurgie de l’ancienne région Aquitaine (5 départements représentés), par des communications, un programme complémentaire avec spectacle/exposition/visite …

Les Landes vous accueillent !

programme et informations

COMMENT S'ÉCRIT L'AUTRE ?
Sources épigraphiques et papyrologiques dans le monde méditerranéen au Ier millénaire av. J.-C.
Journée d'étude internationale
28 février 2017 - Salle Pierre Paris (ACH037) de la Maison de l'archéologie - Université Bordeaux Montaigne
Affiche Comment s ecrit l autre   

Deux personnes qui ne parlent pas la même languese rencontrent. L’un écrit le nom de l’autre. Cette scène fugace nous semble intemporelle et banale ; seule la modeste trace écrite qui en résulte en garde la mémoire. C’est pourtant grâce à elle que nous pouvons, parfois des siècles plus tard, revivre le moment exact de ce contact linguistique. Il arrive que le nom fugitivement capté soit le seul vestige de langues entièrement disparues. Mais, si cette rencontre est simple, son étude s’avère complexe. Pour certaines épigraphies d’attestation fragmentaire, comprendre qu’il s’agit d’un nom propre, l’isoler et le déchiffrer est en soi un premier travail. Il faut ensuite analyser la manière dont ce nom est traité dans la langue de réception, quelles ont été les adaptations nécessaires au système graphique choisi et surtout reconstituer le contexte dans lequel l’objet a été inscrit. À partir de ces quelques pièces, l’image de fond d’un puzzle culturel et linguistique des sociétés anciennes peut être recomposée.
L’objet de cette journée d’étude sera de constituer, feuilleter et interroger l’album d’une dizaine de ces instantanés linguistiques autour de la Méditerranée antique.

voir le programme


(RE)LECTURE ARCHÉOLOGIQUE DE LA JUSTICE EN EUROPE MÉDIÉVALE ET MODERNE
Colloque international et interdisciplinaire
8/10 février 2017 -  Archéopôle d'Aquitaine -  Université Bordeaux Montaigne 
AFFICHE COLLOQUE RELECTURE  

Ce colloque s'inscrit dans le programme quinquennal de recherche Des Justices et des Hommes : Peine de mort, gibet et bourreau en Europe (Moyen Âge - XXe s.) (Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine) et dans le projet postdoctoral Justice et fourches patibulaires : lieux d'exécution, d'exposition et d'inhumation des corps des condamnés à mort (Moyen Âge - Époque moderne) (Laboratoire d'Excellence des Sciences Archéologiques de Bordeaux).


2016

À QUOI SERT UN MÉDIÉVISTE ? FONCTIONS ET PERCEPTIONS DE L'HISTORIEN DU MOYEN-ÂGE DANS NOS SOCIÉTÉS CONTEMPORAINES
Journée d'études des étudiants du Master 2 HCP études médiévales
Vendredi 16 décembre 2016 à partir de 8h45 - Amphi Salomon de l’université Bordeaux Montaigne


Affiche Master2 HCP Etudes medievales  

On peut régulièrement entendre nos femmes et nos hommes politiques s’emparer de l’Histoire, notamment dans sa dimension identitaire, tout particulièrement en ces temps d’élections. L’Histoire est sans cesse convoquée comme autorité, notamment pour justifier l’action politique. Cet aspect est particulièrement sensible pour la période médiévale, souvent perçue comme l’origine de l’identité française.
Cette continuelle instrumentalisation de l’Histoire par le politique confère aux interventions de l’historien convoqué par les médias un caractère polémique et identitaire. La seule visibilité qui lui est accordée véhicule parfois l’image d’un savant renfermé sur sa communauté scientifique, qui ne partage pas le fruit de ses recherches avec le grand public. Cette idée répandue conduit à penser que l’historien détient un rôle simplement consultatif dans la mesure où non seulement il n’apporte rien de concret, mais que de surcroît il réserve à ses seuls pairs les conclusions de ses travaux.
C’est contre une telle vision de l’Histoire et de l’historien que s’est bâtie cette journée d’étude. En effet, elle veut démontrer que, par ses travaux, le médiéviste apporte sa contribution active à de nombreuses problématiques sociétales contemporaines. Il voit ses fonctions dépasser les simples sollicitations politiques, délibérément orientées et bien souvent déformantes. Ainsi, il appelle à une réappropriation par les citoyens de l’Histoire médiévale, dont les enjeux sont cruciaux à la compréhension du monde contemporain.

voir le programme
résumés des interventions

Enregistrements audio de la journée :
Introduction générale
Hugin face à Munin : la pensée historique contre la mémoire collective du Viking. (Clément Vergnaud)
La mise en scène du costume médiéval : du livre au cinéma. (Léa Chatron)
La valorisation de l’objet livre par le biais d’une science auxiliaire de l’histoire : la codicologie. (Guillaume Hassan)
La place du médiéviste dans la médiation d’un patrimoine numérisé. (Tom-Loup Roux)
Le médiéviste dans la vigne : quel héritage pour les acteurs vitivinicoles actuels ? (Sophie Luqué-Sureau)
Le passé à la loupe du présent : l’exemple des révoltes urbaines médiévales. (Angélique Stella)
L’identité Vasconne durant le haut Moyen Âge : une construction historiographique ? (Floriane Boissonnet)
Clio et Caducée : Histoire et Médecine convoquées. (Clément Fleury)
C’était mieux avant ! Le sentiment de décadence et ses prolongements contemporains : l’exemple du monde musulman au Xe siècle. (Yoan Parrot)


CORPS EN PEINE. Manipulations, usages et traitement des corps dans la pratique pénale depuis le moyen Âge
Colloque international et interdisciplinaire
7/9 décembre 2016 -  Salle Jean Borde, MSHA -  Université Bordeaux Montaigne
AFFICHE CORPS EN PEINE  

Des corps spectaculairement suppliciés aux corps anonymement enfermés ! Telle apparaît la trajectoire de l’évolution des peines depuis le Moyen Âge jusqu’à l’époque la plus contemporaine. Dans la droite ligne d’un renouveau historiographique qui prend le corps supplicié, souffrant, ou discipliné comme objet d’analyse, ce colloque voudrait interroger la place du corps vivant et mort (son traitement, ses fonctions et ses usages) dans la pratique pénale depuis le Moyen Âge. Il ne s’agit pas de faire ici l’histoire du corps violenté ou des violences faites au corps, mais bien de s’en tenir à une histoire de l’emprise pénale et carcérale sur le corps. De l’histoire du droit à l’archéologie, de l’anthropologie juridique aux sciences forensiques, les diverses sciences abordent-elles toutes de la même façon le corps et les pratiques pénales ? Pour éclairer cette problématique, le colloque s’articulera autour de trois thématiques : 1. Dire, lire, représenter le corps - 2. Manipulations des corps et résistances - 3. Réceptions des pratiques pénales et usages du corps.

Colloque organisé par :
Martine Charageat (Ausonius, université Bordeaux Montaigne)
Mathieu Soula (université de Reims)
Bernard Ribémont (université d'Orléans)
Mathieu Vivas (post-doc LaScArBx)
Contact :
mth.soula@gmail.com

voir le programme


ROUTES, FLEUVES ET HABITAT GROUPÉ AU COEUR DES BALKANS
Table ronde internationale
25 novembre 2016 - Salle Pierre Paris (ACH037) de la Maison de l'archéologie - Université bordeaux Montaigne
AFFICHE ROUTE FLEUVE HABITAT  

Dans la continuité de la table ronde sur la route romaine et médiévale  (15 novembre 2016) et des tables rondes précédentes de Bordeaux et de Belgrade réunissant chercheurs serbes et français,  cette rencontre porte  sur la complémentarité de la route et du fleuve dans l’Antiquité, sur le rapport entre eux et l’habitat groupé (villes ou agglomérations secondaires) et sur différentes approches actuelles des axes fluviaux, en confrontant des expériences balkaniques et aquitaniques.

Organisation & contact :
Vladimir Petrović, Institut des Etudes Balkaniques, Belgrade
Professeur invité IdEx à Ausonius
vladimir.petrovic@u-bordeaux-montaigne.fr

voir le programme complet


Journée d'études
25 novembre 2016 - Auditorium du musée d'Aquitaine - Bordeaux
LES INSCRIPTIONS LATINES D'AQUITAINE
VISUEL ILA  


Coordination et contact : Milagros.Navarro@u-bordeaux-montaigne.fr

voir le programme complet

Journée d'études + table ronde
18/19 novembre 2016 - Odéon de l'archéopôle - Université Bordeaux Montaigne
LA TRANSITION ENTRE LES SITES ANTIQUES ET L'ÉDIFICATION DES PREMIÈRES ÉGLISES
Réflexions autour des processus de transformation

Programme "mémoires d'églises" du labEx LaScArBx   

AFFICHE TRANSITION  

Depuis 2013, le programme « mémoires d’églises » du Labex Sciences archéologiques de Bordeaux s’attache à étudier la genèse de la construction des premières églises chrétiennes en Aquitaine. Plus particulièrement, il s’agit de mieux cerner la transition entre les sites occupés dans l’Antiquité (habitat, sanctuaires, espaces funéraires) et l’édification de ces premiers lieux de culte. Cette problématique a été abordée depuis longtemps dans l’historiographie mais le renouvellement des méthodes et des questionnements en archéologie depuis une quinzaine d’années nous invite à refaire le point sur cette question en partageant nos expériences. Il ne s’agit plus de définir une norme en ce qui concerne la chronologie des réoccupations mais plutôt de s’interroger sur la manière d’aborder ces sites, d’y déceler des « comportements » similaires et de partager nos méthodes. En effet, l’identification de ces processus de transformation ne peut se faire qu’en portant une attention particulière à ces phénomènes sur le terrain ce que font les archéologues d’aujourd’hui. Cette table ronde vise donc à réfléchir en commun à nos méthodes d’approche et peut-être à porter un regard différent sur ces processus de transition.

Organisation :
Isabelle Cartron (Ausonius - Université Bordeaux Montaigne)
Christelle Erhardt (Ausonius - Université Bordeaux Montaigne)

Informations et programme


Table ronde internationale
15 Novembre 2016 - Maison de la Recherche et Maison de l'archéologie -  Université Bordeaux Montaigne

LA ROUTE MÉDIÉVALE ET ANTIQUE : nouvelles approches, nouveaux outils
AFFICHE ROUTE ANTIQUE MEDIEVALE  


La table ronde sera dédiée à l’étude de la viabilité protohistorique, antique et médiévale, thème qui, dernièrement, a rencontré un grand intérêt auprès de la communauté scientifique. Récemment, des monographies et diverses rencontres scientifiques ont renouvelé le débat à propos de la route, surtout des voies romaines, sous différents points de vue : les aspects techniques et matériels de sa construction, le réseau et la hiérarchie, les stations et le paysage routier.
Cette table ronde, en s’insérant dans le projet «RecRoad - From Aquileia to Singidunum, reconstructing the paths of the Roman travelers», propose d’approfondir les trois thèmes suivants :
  1. La confrontation des sources historiques (épigraphie, sources littéraires et itinéraires routiers) aux données de terrain.
  2. Les nouvelles méthodologies d’étude et leur vérification sur le terrain : SIG, analyses spatiales, télédétection, photographies aériennes, LiDAR, prospections géophysiques, photogrammétrie.
  3. Les nouvelles méthodes et outils de publication et valorisation des données : WebGIS et atlas en ligne, publications OpenAccess, divulgation et mise en valeur auprès du public.

Cet événement et la publication des actes s’inscrivent dans le programme d’innovation et recherche de l’Union Européenne Horizon 2020 - Bourse Marie Skłodowska-Curie grant agreement No 660763

voir le programme complet

Organisation et contact :
Sara ZANNI, Post-doctorante Bourse Marie-Curie (Ausonius)
sara.zanni@u-bordeaux-montaigne.fr


LES RUINES RÉSONNENT ENCORES DE LEURS PAS
La circulation matérielle et immatérielle dans les monuments grecs (VIIe s. - 31 a.C.)
Journée d'études pluridisciplinaire
3 et 4 novembre 2016 - Odéon de l'Archéopôle d'Aquitaine - Université Bordeaux Montaigne
AFFICHE LES RUINES RESONNENT  

Les recherches portant sur les monuments grecs ne croisent que rarement, ou de manière superficielle, celles relevant du domaine socio-historique. Toutefois, l’orientation des nouveaux axes d’étude oblige à l’interdisciplinarité, entre autres l’axe « Gestes techniques, gestes rituels, pratiques sociales » de l’Institut Ausonius (UMR 5607) de l’Université Bordeaux Montaigne et le programme commun EFR/EFA « Des Espaces et des Rites : pour une archéologie du culte dans les sanctuaires du monde méditerranéen ». Tandis que ceux-ci semblent se diriger principalement vers les grands ensembles monumentaux et les espaces extérieurs, notre journée d'études a pour ambition d’étudier la circulation matérielle et immatérielle à l’intérieur des édifices publics et religieux du monde grec, de la période archaïque jusqu’au début de l’Empire romain.

La circulation matérielle concerne, d’abord, tant les biens que les personnes et sous-tend l’analyse des aménagements intérieurs, des modalités de déplacement et de la disposition des objets. Existait-il des sens de circulation et des accès privilégiés ? Quels espaces étaient interdits ou dotés d’un accès restreint ? Comment cette restriction pouvait-elle être mise en place ? Y avait-il une occupation continue du monument ? Comment, dans un monument semi-public (palais, magasins...), la transition entre espace privé et public se manifestait-elle ? Existait-il une corrélation entre programme décoratif et circulation ? Pourquoi déplaçait-on certains objets ?

L’analyse de la circulation immatérielle portera sur le cheminement du son, de l’air et de la lumière. L’étude pourra concerner l’acoustique, le placement de l’émetteur comme celui de son récepteur : l’auditoire. La circulation de l’air est envisagée tant au niveau des moyens de sa mise en œuvre que de son objectif (évacuation des fumées, aération sanitaire, stratégie de conservation). La lumière, quant à elle, peut être dirigée, occultée, modulée à des fins pratiques, rituelles et/ou esthétiques.

Les thèmes seront abordés sous différents angles, en employant et en croisant des sources variées selon une approche pluridisciplinaire : sources textuelles, épigraphiques, archéologiques, iconographiques, historiques.

Comité d'organisation :

Jacques des COURTILS (Professeur, laboratoire Ausonius — UMR 5607)
Marietta DROMAIN  (Doctorante, laboratoire Ausonius — UMR 5607)
Audrey DUBERNET  (Doctorante, laboratoire Ausonius — UMR 5607)

Contact :
colloque.circulation@gmail.com
voir le programme


ANCIENTS CHORASMIA, CENTRAL ASIA AND THE STEPPES. CULTURAL RELATIONS AND ESCHANGES FROM THE ACHAEMENIDS TO THE ARABS
Colloque international
17/18 octobre 2016 - Odéon de l'Archéopôle d'Aquitaine - Université Bordeaux Montaigne
AFFICHE CHORASMIA  

 

La Chorasmie Ancienne, qui correspond aux états actuels de l’Ouzbékistan et du Turkménistan du nord, était le plus septentrional des pays sédentaires de l’ancienne Asie centrale. Durant l’âge du Bronze et le premier âge du Fer, elle faisait partie plus spécialement des steppes du Nord, avec une population suivant des pratiques pastorales semi-nomades complétées par une agriculture limitée. Ceci changea vers le début du VIe siècle avant notre ère, avec l’apparition du complexe fortifié de Kyuzeli-gȳr, à l’ouest du delta de l’Amu-darya (l’Oxus des Grecs) et l’intervention des Perses Achéménides.
lire la suite
voir le programme


JOURNÉE DE LANCEMENT DU PROGRAMME INTERNATIONAL ADOPIA
Atlas Digital Onomastique de la Péninsule Ibérique Antique

LOGO ADOPIA   voir le programme

AUX SOURCES DE L'HISTOIRE MÉDIÉVALE
de l'archive au numérique
Journée d’études des étudiants du Master 2 SAMA - Études médiévales
15 avril 2016 – Amphi archéo de la Maison de l'archéologie -  Université Bordeaux Montaigne

AUX SOURCE HISTOIRE MEDIEVALE  

L’INSOLITE OU LES LIMITES DE LA NORMALITÉ
Jeudi 14 avril 2016 – Odéon de l’Archéopôle d’Aquitaine
4ème Journée des doctorants de la Fédération des Sciences Archéologiques de Bordeaux 

JDD2016 Insolite   

RECHERCHES PLURIDISCIPLINAIRES RÉCENTES SUR LES AMPHORES NORD-ADRIATIQUES
Table ronde internationale
lundi 11 avril 2016 - Odéon de l'Archéopôle d'Aquitaine

AFFICHE AMPHORES ADRIATIQUES   

Organisée par Ayed Ben Amara (IRAMAT-CRP2A) et Francis Tassaux (AUSONIUS)


L’objectif principal de cette table ronde internationale est de réunir plusieurs chercheurs européens qui travaillent sur les amphores nord-adriatiques, leur production et leur diffusion, entre le Ier et le IIIe siècle après J.-C. Les intervenants sont des spécialistes de différents champs disciplinaires : histoire, archéologie, amphorologie, archéométrie, géologie et géomorphologie.

Au-delà de la présentation des dernières données archéométriques et archéologiques sur les productions des grands sites istriens, Fažana et Loron, l’intérêt majeur de cette rencontre est une réflexion méthodologique, en confrontant plusieurs expériences et en s’appuyant sur la complémentarité des approches.


LE BOURREAU EN QUESTIONS
Actualité  d’une recherche interdisciplinaire (Moyen Âge – Époque moderne)
14 mars 2016 – Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine - Domaine universitaire bordeaux Montaigne   

LE BOURREAU EN QUESTION    Journée d’études organisée par Martine Charageat (MCF Université Bordeaux Montaigne/Ausonius), Mathieu Vivas (Post-doctorant LaScarBx) et M. Soula (PR Université de Reims) 

SAINT SEURIN DE BORDEAUX.
De la recherche à la valorisation : une approche interdisciplinaire autour d'un bâtiment
9 février 2016 - Cité municipale, Bordeaux 

SAINT SEURIN   

Journée d’études organisée par Anne Michel (MCF Université Bordeaux Montaigne/Ausonius)


PENDRE, SUSPENDRE ET DÉPENDRE
Moyen Âge  - Époque moderne
Actualités de la recherche et approche interdisciplinaire
Journée d'études - 15 février 2016
MSHA - salle Jean Borde - Domaine universitaire Bordeaux Montaigne

Pendre suspendre dependre colloque    Journée d’études organisée par Martine Charageat (MCF Université Bordeaux Montaigne/Ausonius), Mathieu Vivas (Post-doctorant LaScarBx)