Nos tutelles 

 
Bordeaux Montaigne Logo2 CNRSfilaire grand

Notre LabEx 

 
LOGO LASCARBX SITE logoPACEA

 

UMR IRAMAT-CRP2A

halshs

 Logo Ausonius Editions

Les Humanités numériques à ausonius

 LOGO ausoHNum

L'ensemble monumental de Cassinomagus (Chassenon, Charente) : Thermes et Sanctuaire

 Chassenon

Responsable : David HOURCADE, Chercheur associé Ausonius  mail

Durée : 2011-2017

Participants membres d'Ausonius : Jean-Pierre Bost, Cécile Doulan, David Hourcade

Partenaires institutionnels extérieurs : Service archéologique CG16 (Parc Cassinomagus) ; IRAMAT-CRP2A, Bordeaux ; IRAMAT Rennes ; SRA Poitou-Charentes ; ArkeMine SARL ; UMS Archéovision ; IRAA ; Université de Limoges ; UMR GeolLab ; UMR AOROC ; UMR ArScAn

Financement : Conseil Général de Charente, Etat (DRAC Poitou-Charentes)

Classés "Monuments Historiques" et "site d'intérêt national", les thermes de Longeas à Chassenon font l'objet, depuis une dizaine d'années, d'un important projet de recherche et de mise en valeur. Avec le sanctuaire des Chenevières, ils appartiennent au "Parc Archéologique Cassinomagus", propriété du Conseil Général de Charente.

Implantés en bordure de l'agglomération secondaire de Cassinomagus et au cœur d'un grand ensemble monumental de 25 ha, ils servaient de bains d'entrée du sanctuaire des Chenevières. Thermes doubles de type impérial, ils offraient un circuit hygiénique, au nord, et thérapeutique, au sud.

Fouillés par D. Hourcade depuis 1995, leur étude s’inscrit désormais dans le cadre du PCR "Cassinomagus 2011-2013 : l'agglomération et son ensemble monumental : chronologie, organisation et techniques" (coord. G. Rocque et S. Sicard), dont elle constitue l’axe n° 2 intitulé "le chantier de construction des thermes : étapes, techniques et organisation".

Depuis la reprise des recherches, aucune des campagnes de fouilles n'a pour le moment permis de résoudre de manière définitive le délicat problème de la date de construction de l'édifice – comprise, de façon vague, entre 90 et 170 p.C. Elles ont cependant permis d'affiner la connaissance de l'histoire longue du bâtiment (du Ier au VIe s. p.C.) et de montrer qu'il avait été construit par étape jusque vers les années 180 p.C.  

C'est précisément l'étude de ces étapes de construction qui se révèle être au centre du programme de recherche proposé au sein du PCR Cassinomagus. En effet, avant de devenir un édifice balnéaire, les thermes de Longeas ont été un vaste chantier de construction. Il en subsiste de nombreux témoignages, que ce soit dans la stratigraphie des remblais ou plus clairement encore dans l'architecture du bâtiment.

Par l'étude des différents matériaux de construction utilisés ou par celle du savoir-faire des ouvriers, voire des marques laissées par leurs outils, c'est donc toute l'organisation technique et pratique du chantier, ainsi que sa durée et son évolution, qui peuvent être appréhendées. Toute notre démarche scientifique s'organise donc en fonction d'un double questionnement portant à la fois sur l'organisation et le déroulement du chantier lui-même, mais également sur son impact sur l'édifice "fini" ou "à finir".  

La problématique générale, qui reprend le découpage tripartite de l'intitulé du PCR, s'articule autour de trois thèmes : Les étapes du chantier et la chronologie des thermes ; L'organisation spatiale du chantier ainsi que le rôle et le fonctionnement des salles de l'édifice ; Les techniques de construction et de mise en œuvre des matériaux

Les recherches sur le terrain concernant les thermes se sont achevées en 2013. Dès 2014, on s'attachera à publier les principaux acquis des travaux menés dans le cadre du PCR, puis à rédiger la monographie de synthèse du site.

Désormais, les recherches à Cassinomagus se concentrent essentiellement sur le sanctuaire des Chenevières.

 

Le Sanctuaire des Chenevières (Responsable Cécile DOULAN)

Perspectives 2014-2017 :

  -Achèvement des études complémentaires (2014) ; publication de la monographie de synthèse (2015-2016) ; extension du programme éditorial à “ L’ensemble monumental de Cassinomagus (Chassenon) : le sanctuaire et les thermes ” en codirection C. Doulan, D. Hourcade ; Projet de prospection géophysique sur le sanctuaire des Chenevières (2014) ; publication (2015-2016) de la monographie de synthèse des fouilles et recherches sur le sanctuaire achevées en 2013.

  -Réalisation d’une prospection géophysique sur le sanctuaire des Chenevières et les édifices de Longeas (rapport final à venir)

  -Poursuite et finalisation de la photogrammétrie 3D des thermes de Longeas (création d’un modèle numérique 3D et de restitution 3D ; réalisation en cours d’une vidéo sur la photogrammétrie des thermes)

  -Conférence grand public sur « l’agglomération antique de Chassenon et ses thermes » (cycle de conférences, ASSA Barzan, 22 mai 2015)

  -Fouilles programmées sur le sanctuaire des Chenevières (dir. C. Doulan, 3-23 août 2015) dans le cadre du PCR 2015-2017 « Cassinomagus (Chassenon, Charente), l’agglomération et son ensemble monumental : chronologie, organisation et techniques » (dir. S. Sicard)

  -Conférence grand public sur les « fouilles récentes du sanctuaire des Chenevières » (Chassenon, Amis de Chassenon, 3 octobre 2015).

  -Publication :
      -Doulan C., D. Hourcade, L. Laüt, G. Rocque, « Du sanctuaire rural à l’agglomération : relecture des vestiges de Cassinomagus (Chassenon, Charente) », in : Th. Dechezleprêtre, K. Gruel, M. Joly (dir.), Agglomérations et sanctuaires, réflexions à partir de l’exemple de Grand, Actes du colloque national (Domrémy-la-Pucelle, 21-23 octobre 2011), coll. Grand, Archéologie et Territoire 2, Conseil général des Vosges, Épinal, 2015, p. 355-376.

      -Sicard, S. et G. Rocque (coord.) (2015), "Chassenon, projet collectif de recherche Cassinomagus", Bilan scientifique de la Région Poitou-Charentes 2014, DRAC Poitou-Charentes, SRA, Bordeaux, 32-33.

  -Communications :
      -"Cassinomagus (Chassenon, Charente), l'exemple de monumentalisation hors-norme d’une agglomération secondaire", conférence présentée lors du colloque internation Aquitania "Monumental! La monumentalisation des villes de l’Aquitaine et de l’Hispanie septentrionale durant le Haut-Empire (Villeneuve-sur-Lot, 10-11-12 septembre 2015)", par P. Aupert, C. Doulan, D. Hourcade et S. Sicard.

         -"Techniques and stages in the construction of vaulted basement rooms of the Longeas baths (Chassenon, France)", conférence présentée lors du 5th International Workshop on the Archaeology of Roman Construction: Arquelogía de la Construcción V. Man-made materials, engineering and infrastructure (11-12 April 2015. University of Oxford, Ioannou Centre for Classical and Byzantine Studies, Oxford), par A. Coutelas et D. Hourcade

  -Valorisation : Expertise scientifique auprès du Conseil Général de Charente et du Parc Archéologique Cassinomagus dans le cadre du projet de valorisation numérique des Thermes de Longeas à Chassenon (Charente).


Perspectives 2016 : participation au séminaire « Religion, institutions et société de la Rome antique » organisé par J. Scheid (Collège de France) sur la problématique des bois sacrés. Présentation portant sur « le bois sacré du lieu de culte des Chenevières » (février 2016) ; poursuite des fouilles sur le lieu de culte (dir. C. Doulan) dans le cadre du PCR.